Spectacles Vivants

Jean-Luc Algourdin travaille à la création de spectacles « tout public » et « Jeune Public » au sein de la compagnie Alea Citta. Création de bande son, direction artistique, travail au plateau en tant que musicien.

Transat Piano Système – Cie Alea Citta

« Une petite tranche de vie joyeuse, touchante et singulière, qui ne ressemble à rien de ce qu’on a déjà vu ».
Écouter Mozart, jouer sur des lames de parquet, caresser le violoncelle, faire des percussions corporelles, s’endormir au son des kalimbas, reprendre en chœur « Mes souliers sont rouges », écouter l’histoire de Simone et autres surprises sonores…
De quoi ravir nos ouïes et nos mirettes, bienvenue dans le Transat Piano Système !
Jean luc Algourdin

« Les instruments de musique et les transats, sur lesquels s’allongeront ses auditeurs témoignent de l’imminence d’une petite fête.
Si on veut afficher son non-conformisme, rien de tel que d’inviter un artiste qui, dans son domaine a élevé l’originalité au rang des beaux arts.
Jean-Luc Algourdin appartient à cette trempe. Il y a en lui un savant dosage d’esprit des troubadours mélangé à celui d’un professeur Tournesol mélomane.
En effet notre homme-orchestre n’aime rien tant que la participation du public. Jouer devant une assistance muette le déprime autant qu’un marin par un jour sans vent. Il lui faut un retour (pas sur investissement), sentir que la passion qu’il met dans sa musique a touché son but en éveillant une réaction dans le corps du spectateur.
Jean-Luc se mue alors en chef d’orchestre et le public est invité tantôt à marquer la cadence en frappant sur des tambours qui, dans une vie antérieure, furent tamis de maçon, tantôt à former un chœur joyeux et éphèmère… » Claude Stéfan


Bouquet de notes – Cie Alea Citta

Le chant des casseroles suspendues, le son d’une bûche qui se fend, le mariage subtile du piano avec le steel drum, une tôle qu’on plie pour imiter des bulles, une mélodie en lames de parquet sur des accords de guitare… « Bouquet de notes », c’est un petit univers de surprises sonores et musicales concoctées par deux musiciens habités par le plaisir de jouer… et qui, au fil du spectacle interactif, vous invitent à partager avec eux quelques expériences réjouissantes… Et oui, bien accompagné, on peut jouer de la musique, sans « savoir » jouer…
Avec Jean Luc Algourdin et Fred Maillard.

136 vues

Les belles choses – Cie La nomade

Avec la Compagnie La Nomade, en duo avec Jean Christophe Luçon, il crée « La musique au bout de mes doigts », puis « l’arbre sans fin » un spectacle conte et musique adapté du livre de Claude Ponti. « Le rêve de Phill », musique et jonglage, est son premier solo qui est suivi par « Petit concert pas ordinaire ».

Sa dernière création, « Les belles choses » associe la musique au conte et à la vidéo. 45 minutes de musique bien vivante habillée d’histoires courtes et de petits films en forme de souvenirs, une caresse poétique et vivifiante pour les yeux, les oreilles et l’esprît…

34 vues

Petit concert pas ordinaire – Cie La nomade

« Sur des airs de Bach et de compositions personnelles, Jean-luc Algourdin nous entraîne dans un univers bien singulier. Les notes et les instruments se mêlent et s’entrecroisent ; le temps s’accélère et se suspend parfois pour laisser émerger en nous une palette d’émotions portée par une interprétation sensible et délicate. Le musicien joue dans son cercle, le public tout autour de lui ; une « ronde » nous invitant, pour un instant, à quitter le tumulte du monde, à se laisser embarquer dans une valse sonore et multicolore pour goûter la musique comme une bonne gourmandise… « 

20 vues

Le rêve de Phill – Cie La nomade

« Un superbe fil rouge que ce rêve de Phill là. Dans « la vallée aux accents d’Europe », ce sont plus de 1000 enfants – de 3 à 8 ans – sur 15 représentations, qui ont pu découvrir ce drôle de personnage lunaire, clown triste et coquin, à l’allure de Buster Keaton. Dans toutes les petites salles de la vallée, l’ambiance était là, instants suspendus le temps des représentations. Phill redonne le temps au temps et ensemble, lui et nous, prenons plaisir à être dans cette atmosphère où se mêlent poésie, fantaisie, rêverie. Spectacle rare dans un monde où tout va toujours très vite. » Agnès Garcenot.

 

Slider